Prévenir de la fin de la pandémie Covid19 ou du syndrome de la peur. 

Chacun est libre de penser ce qu’il veut.                                                                              Beaucoup de personnes ont une idée très précise  du virus de la Covid19; des dégâts physiques qu’il engendre,  de sa dangerosité…  D’autres personnes croient alors fortement en son contraire et épient toutes informations à son sujet pour démentir sa nocivité et démontrer une manigance. Il y a aussi les gens  qui ne savent pas du tout, pensant que toutes les théories n’en restent pas moins impossibles.  Et enfin,  ceux qui n’arrivent pas à se faire une opinion, mais qui se laissent porter par la vague et ses directives n’ayant pas d’autre choix que de respecter les règles et d’obéir aux ordres du gouvernement.                                                                                                                                                              Soyons tolérants les uns avec les autres. Celui qui ne pense pas comme l’autre n’est pas forcément bête, insouciant, méchant, parano ou quoi que ce soit.  Il se fait juste sa propre idée en fonction de qui il est. 
                                                                                                                                                  Concernant le virus de la Covid19, La seule vérité, la seule certitude  et le seul constat sur lesquels nous sommes tous en accord : C’est qu’il plane au-dessus de nos têtes une menace. Et cette menace introduite par n’importe lequel des points de vue cité ci-dessus ; réveille en tout un chacun une émotion de peur.                                                                    Notre réaction est totalement  légitime. Mais du coup pouvons- nous nous accorder sur le point suivant ?
En effet, aujourd’hui tout le monde a peur du virus de la Covid19.                                          Sur un plan médical, les informations liées au virus  induisent  la notion de perte et mort. Ni plus, ni moins. Et d’un point de vue psychique et psychologique, ces informations traduisent  une notion de manipulation, de mensonges et, ou de complot.                                                                                                                                                                             Quelle qu’en soit sa véracité médicale (voir le bilan qui comptabilisera le nombre de mort de la grippe et, ou de la Covid19) ; ce nouveau virus de la Covid19 est bien présent, et avant tout, au sens figuré. C’est un Virus psychique et psychologique mondial. Ses symptômes sont partout et sous diverses formes car ce virus se propage dans tous les foyers et impacte tous  les domaines: professionnel, financier, relationnel et l’état de santé lié au stress qu’il accompagne.  Il sévit sur l’éducation scolaire de nos enfants. Il restreint nos déplacements. Et pire encore, il reprend possession de certaines libertés que nos anciens avaient gagnées par le passé. Et oui, il va falloir travailler plus pour essayer de récupérer les pertes financières que le virus à causer.  Bien sûr que ce n’est pas demain qu’on va pouvoir aller manifester pour quoi que ce soit (alors que les manifestations commencer à être persistantes dans plusieurs pays), cela représenterai un trop grand risque de contamination !...  Aussi, la Covid19 mute tellement vite que sa  « raison » a pris un certain contrôle sur les nouvelles technologies. Il  s’étend par le biais des réseaux sociaux, tel un véritable  virus informatique, permettant de traquer l’opinion publique. Je dis ça, je ne dis rien.
Savoir quand est-ce que cette pandémie prendra fin ? C’est compliqué ! ? ! ?! ?            Certainement quand on sera approximativement prêt à se faire vacciner. Car après tout, c’est apparemment  aujourd’hui, sa seule porte de sortie. Bien évidemment nous nous ferons vacciner ! Car soit nous auront peur réellement, d’un point de vue médical, de ce virus mortel et très contagieux. Soit nous auront peur réellement des conséquences, des représailles, des sanctions financières et autre de l’Etat si nous refusons ce vaccin lorsqu’il  deviendra obligatoire.
Alors j’ai écrit ce petit article juste pour exprimer, un peu comme tout le monde, comment je vis cette pandémie.  Certain en rit, d’autre se révoltent. Beaucoup partage à son sujet  et tout le monde en parle.  Moi aussi, je suis traquée par ce virus ! Il n’y a pas un jour où je ne suis pas confrontée à sa présence ; à la télé, à l’école, dans les magasins, sur les réseaux sociaux…. La peur  de voir  tout ce que cela engendre. La peur de connaître les conséquences physiques, morales, psychologiques, sociales, voire culturelles. Et enfin, la peur de découvrir l’issue de cette pandémie me prouve que je suis  belle et bien, moi aussi, contaminée par ce virus ou autrement dit ; par le syndrome de la peur.